Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution

    Vakio / Richmont / Heriam
    Vakio / Richmont / Heriam

    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution Empty Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution

    Message par Vakio / Richmont / Heriam le Ven 2 Aoû - 12:30




    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 161

    Depuis l'arrestation de Baine Sabot-de-Sang de nombreuses voix s'élèvent dans les rangs des tribus de Kalimdor. Par le verbe ou par la lame, des taurens s'opposent de plus en plus ouvertement à la Horde de la cheffe de guerre Sylvanas Coursevent.

    La première contestation se déroule durant le Conseil de la Horde. Ce rassemblement est une tradition depuis plus d'une dizaine d'année et se tient le plus souvent aux Pitons-du-Tonerre. L'objectif est de donner la parole à des délégations de clans, tribus, guildes, bourgs et organisations para-militaires liés à la Horde ainsi qu'à de simple civil ou militaire au prestige variable. Les divers porte-paroles et orateurs individuels exposent alors leur point de vu sur un ordre du jour préalablement défini par des organisateurs.
    L'Ordonnateur de Caldora, Ryvius Santheuil, est à l'initiative de ce sommet diplomatique. Sa volonté est d'identifier les alliés en capacité de soutenir militairement ou économiquement Lordaeron, de repérer les menaces et de dévoiler les opposants à la cheffe de guerre.

    Avec le concours de la Légat Atia Silverswell des Fils de Quel'Thalas, l'Ordonnateur Ryvius organise la Grande Assemblée. Comme prévu, alors que les participants exposent et confrontent leurs points de vue sur des sujets capitaux, des vétérans se présentent ouvertement hostiles à l'arrestation du chef des taurens et aux plans de la cheffe de guerre. Heureusement, le climat politique n'est pas favorable aux rebelles. Leur position est condamnée. Le déroulement du Conseil de la Horde rappelle ainsi que ces outrages envers la Reine Noire proviennent de marginaux, de parias.

    La résistance se formante pourtant jusque dans les montagnes d'Alterac. De ces hauteurs, le rebelle marche-soleil Harutt fédère des dizaines de partisans prêts à mener des opérations militaires contre les actions déshonorantes de la Horde. Les contreforts de Hautebrande sont rapidement la cible d'attaque. L'une d'entre elle confronte directement le recherché Harrut et des membres de Caldora.

    La pile de rapport sur la rébellion s'accumule peu à peu. Harutt et les siens en viennent même à agir sur le front de Zul'Rezan en délivrant des prisonniers blessés de l'Alliance destinés aux laboratoires réprouvés. Au cœur même d'Orgrimmar, les rumeurs sur leurs actions permettent au tout venant de prendre position. Peu à peu, des civils et des militaires affichent librement leur désapprobation pour la Banshee. Sur place, des agents sont envoyés par Caldora pour faire le tri entre les braillards et les traîtres en devenir. Malgré le manque de moyen, la forestière-sombre Brisaël constitue des dossiers et orchestre avec les grunts l'arrestation des rebelles présents dans la cité. Pour tester les esprits des citoyens de la cité, une exécution a lieu dans un cadre semi-public. Ce « ballon d'essai » permet de jauger comment l'opinion publique orc réagit face à la lutte juridique contre les rebelles. La situation est réconfortante pour les Réprouvés, en apparence du moins. Aucun des témoins oculaires choisis aléatoirement ne s'opposent à la sentence. Mieux, cette exécution est l'opportunité de tester la loyauté d'un tauren. Celui-ci sert de bourreau. Ainsi symboliquement, les Réprouvés n'appliquent pas la sentence. Et stratégiquement, cet agent tauren sera d'une grande utilité politique à l'avenir.

    Le doigté et l'action de Caldora pour contrer la gronde remonte en haut lieu. Les conseillers de la Reine Noire considèrent que la cité est apte à gérer un problème épineux en Kalimdor.

    INFOS & SCREENS SUPPLÉMENTAIRES :


    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 431
    Dans l'obscurité de la forêt des pins argentés, les Réprouvés ont convié la Légat des Fils de Quel'Thalas. Cette organisation para-militaire a depuis longtemps fait ses preuves. Elle est une alliée précieuse pour les Réprouvés et pour la Horde autant militairement que diplomatiquement.
    (+ d'info ici)

    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 430
    Le Conseil de la Horde permet de faire sortir les loups de leur tanière. Les rebelles clament haut et fort leur réprobation, souhaitent faire du Conseil une tribune. Tous ne faisant que signer leur arrêt de mort aux yeux des Réprouvés.

    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 162
    Le rebelle Harutt et d'autres vétérans s'opposent frontalement aux actions du bras mort-vivant de la Horde. Ici, une installation à Peste est détruite en Hautebrande.
    (+ d'info ici)

    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 524
    Les enquêtes se poursuivent au cœur même d'Orgrimmar. L'alcool aidant, certaines langues se délient. Il faut alors différencier l'innocent ivrogne aux pensées offensantes et le futur rebelle en devenir.

    Chapitre 1 : De la gronde taurenne à la première exécution 161
    L'exécution semi-publique sert de "ballon d'essai" dans l'opinion de la capitale. Elle assure également la fidélité d'un vétéran tauren.

      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 13:33