Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent

    Vakio / Richmont / Heriam
    Vakio / Richmont / Heriam

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent Empty Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent

    Message par Vakio / Richmont / Heriam le Ven 12 Juil - 20:28




    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 331]

    Dans la noirceur de la nuit, des silhouettes se distinguent des bâtiments de la cité réprouvée. Le dos voûtés, ces réprouvés convergent vers la chapelle du culte de l'ombre oubliée. Pourtant, le clergé n'aura pas à faire avec de simples fidèles. Le frère Himmer Feltz et le démoniste Nécrolis ainsi que plusieurs nécrotraqueurs sont missionnés par la sombre-clerc Antidöte pour permettre le développement de la religion. Leur objectif est d'installer une base d'opération dans les entrailles de Hurlevent, en utilisant les catacombes. Enfin, un second objectif sera dévoilé aux nécrotraqueurs selon les rapports des agents sur place.

    Sous la bénédiction de l'Ombre et de la Lumière de la sombre-clerc Antidote, la troupe communie un instant avant de rejoindre l'académie. Au pied du temple, un étrange soldat au visage de paille rejoint les rangs des morts-vivants. Devant le centre des nécro-magus, l'apothicaire Sevros les attend et s'assure du bon déroulement de leur téléportation.

    Bois de la Pénombre. La Lune rayonne sur les tombes d'une petite cimetière. A quelques pas seulement, une église en ruine au cœur de la clairière. Si les premiers visages des morts-vivants sont ceux d'alliés à la cause de Sylvanas, comme le nécrotraqueur Morcide, quelques squelettes errants non loin semblent dénués de toute raison et volonté.

    Pendant qu'un groupe reste à l'église pour écouter le rapport de l'éclaireur et faire apporter le repos éternel aux squelettes errants, le sergent Lorrant et plusieurs nécrotraqueurs vont espionnés le bourg de Sombrecomté. Revenant un peu plus tard, les espions confirment l'ordre para-militaire sur place ne renforce pas les patrouilles ce jour d'hui. Le mouvement jusqu'au grand cimetière où se trouve l'entrée des catacombes peut donc s'opérer.

    Les réprouvés s'enfoncent dans le bois en tout discrétion, guidés par l'éclaireur Morcide. Le grand cimetière s'étend à perde de vue. On y raconte que grand nombre des combattants de la Première Guerre y sont enterrés. A leur aise aux milieux des tombes, les réprouvés se dirigent jusqu'à l'entrée d'une grande crypte. C'est de là que les catacombes locales rejoignent une grotte sous-terraine, un réseau de nappe phréatique allant jusqu'aux lacs intérieurs de Hurlevent. Mais route était barrée par un immense ogre mort-vivant. Le squelette gardait jalousement ce qu'il pensait être son territoire. Un plan fut élaboré pour abattre la créature.

    Pendant plusieurs heures, les réprouvés arpentent les couloirs  sous-terrains. Si au début, les couloirs et les salles sont murés, rapidement, l'intérieur de la crypte se révèle être un labyrinthe de couloir où les tombes sont creusés à même la terre. Enfin, cette véritable fourmilière débouche sur une grande salle murée. Sans le savoir, les réprouvés ont rejoint une crypte d'un cimetière en Elwynn. C'est là que le Capitaine demande au démoniste Nécrolis se concentrer sa magie pour créer un portail pour l'Académie de Caldora. Une fois, le portail invoqué, le démoniste Nécrolis y pénètre pour demander à des académiciens de venir maintenir le portail. La salle deviendra la tête de pont de Caldora pour Elwynn et Hurlevent.

    Si la première mission s'achevait, les nécrotraqueurs Lorrant, Morgogne, Doerys et la créature au visage de paille devaient en effectuer une seconde tâche. Empruntant un tunnel de terre, les nécrotraqueurs se dirigeaient vers l'une des nappes phréatiques sous Hurlevent. N'ayant pas besoin de respirer, les morts-vivants pouvaient ensuite utiliser le courant pour remonter à la surface, en plein cœur de la cité blanche.

    Sur place, les infiltrés gagnent le grand cimetière de la capitale humaine pour y recevoir les derniers rapports et leur ordre de mission. Leur objectif sera d'assassiner une érudite étudiant de près les catacombes de la ville. De plus, les assassins devront également remplacer les ouvrages traitant du sujet par des faux rédigées depuis plusieurs semaines par un agent sur place. Une semaine auparavant, les agents avaient fait circuler la rumeur diffamante que la jeune femme avait des dettes envers une organisation criminelle. Le but était de créer une fausse piste en cas d'enquête. Serpentant les ruelles, grimpant parfois sur les toits pour éviter les patrouilles, les nécrotraqueurs parviennent à atteindre la bibliothèque où travaillait tardivement la jeune femme conformément aux indications de l'agent. Si la femme fut bien égorgée, le personnel de la bibliothèque assommé, et les livres remplacés... tout ne se passa pas comme prévu ! L'un des bibliothécaires avait eu le temps de pousser un cri suspect ! Un paladin qui passait intervient ! Durant l'affrontement, l'homme de Lumière blessait gravement le sergent des nécrotraqueurs Lorrant Vaucanson. Ne voulant pas que les autorités ne comprennent les objectifs des réprouvés, le sergent Lorrant préférait se sacrifier. Le sous-officier se savait incapable physiquement de fuir et il risquait de compromettre l'évacuation de toute son équipe. Il ordonnait alors à ses hommes de l'abandonner et de ramener les livres à Caldora.

    INFOS & SCREENS SUPPLÉMENTAIRES :


    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 016
    Les macchabées au service de Sylvanas se rejoignent dans la chapelle du culte de l'ombre oubliée. Si d'habitude, les lieux sont occupés par des civils fidèles à l'Equilibre, l'entrée se remplit peu à peu de nécrotraqueurs.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 239
    La sombre-clerc Antidöte dispense un pieu discours pour enhardir les combattants et les informe de leur ordre de mission. La Foi en l'Equilibre doit être dispensée en Royaume de l'Est, et cela nécessite la création d'un portail à la barbe de Hurlevent, dans les entrailles de la cité blanche.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 2_510
    Au milieu des morts-vivants, un étrange soldat a rejoint les rangs. Son visage de paille et ses expressions amènent la preuve que la "mariée déchue" progresse dans la manipulation de ses capacités magiques.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 331
    Dans les ténèbres de la nuit, les réprouvés sont invoqués près d'une église en ruine du Bois de la Pénombre. Sur place, le nécrotraqueur Morcide fait son rapport au capitaine Arkannie pour l'informer de la situation locale. Le sergent Lorrant et plusieurs nécrotraqueurs sont envoyés en reconnaissance à Sombre-comté.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 521
    A l'intérieur de l'église, les clercs dont le frère Himmer Feltz organisent les préparatifs pour les futures messes locales.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 619
    Les squelettes errants sur le cimetière éloignent souvent les curieux de la région, mais ils sont problématiques. En se relevant, certains ne se contentent pas de hanter le lieu, mais se dirigent Sombre-comté, attirant l'attention de la milice. Leur nombre fut donc baissé par la manu militari.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 718
    Revenus de leur mission d'espionnage, les réprouvés se préparent à suivre l'éclaireur Morcide. Celui-ci connait le passage permettant d'accéder aux débuts des catacombes de Hurlevent en contournant les patrouilles des Veilleurs.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 816
    Après plusieurs heures de marche en dehors des sentiers, la troupe arrive dans un immense cimetière. Au milieu des tombes et des sépultures, les morts-vivants de la Horde suivent leur éclaireur jusqu'à l'entrée d'une grande crypte. Pour y rentrer, les réprouvés devront affronter un squelette géant d'ogre qui hante ce lieu comme par jalousie de n'avoir sa propre sépulture.
    Durant le combat, le démoniste Nécrolis s'illustre en achevant le puissant monstre non-mort !

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 915
    La troupe débute alors un cheminement dans un véritable labyrinthe de sous terrain. Si le chemin menant jusqu'aux entrailles de la cité blanche sont connus, ne n'est pas le fait d'une exploration laborieuse et chronophage du nécrotraqueur Morcide. Le chemin est connu grâce au vol d'un ouvrage sur le sujet par la nécrotraqueur Morganna Lewis et le sergent Lorrant Vaucanson durant la première infiltration à Hurlevent.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 1015
    Le tunnel s'élargit sur une grande pièce où des dizaines de tombes sont creusés à même la terre. Assez proche de la surface et de Hurlevent, cette salle servira de tête de pont pour les réprouvés. Afin de créer la connexion entre la base arrière et la tête de pont, le démoniste Nécrolis concentre son pouvoir pour ouvrir un portail vers l'Académie de Caldora.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 1112
    Après une pause où les réprouvés ôtent leur tabard, le sergent Lorrant et trois de ses nécrotraqueurs serpentent entre les tunnels de terre pour rejoindre une nappe phréatique. N'ayant pas besoin de respirer sous l'eau, les réprouvés se laissent porter ensuite par le courant pour rejoindre la surface... un lac à l'intérieur même de Hurlevent. Habillement, les réprouvés se frayent un chemin dans l'Ombre et retrouve le capitaine Vakiosarïac au cimetière de la cité blanche.

    Il faudrait désormais que les académiciens recoupent la carte des catacombes de Hurlevent et le plan des tunnels et nappes phréatiques pour savoir si un passage sous terrain peut être creusé. Alors, le culte de l'ombre oubliée pourra opérer directement dans l'ancien réseau sous-terrain de la capitale de l'Alliance.

    Passage jusqu'aux entrailles de Hurlevent 1212


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 13:10