Sabotage d'une installation réprouvée

    Vakio / Richmont / Heriam
    Vakio / Richmont / Heriam

    Sabotage d'une installation réprouvée Empty Sabotage d'une installation réprouvée

    Message par Vakio / Richmont / Heriam le Mer 12 Juin - 18:02



    Sabotage d'une installation réprouvée 139

    Il y a deux semaines, un groupe de traître à la Horde se réunissait dans les montagnes d'Alterac. Dans le secret, ces conspirationnistes se rassemblent autour d'une idée : combattre manu militari l'Oeuvre de Sylvanas. Autour du tauren Harutt, des rebelles s'organisent pour frapper un lieu de stockage à Peste.
    L'arsenal chimique des réprouvés joue un rôle majeur dans la défense de Lordaeron. Son usage est souvent mal perçu par les membres de la Horde qui y voit une infamie, une entorse à l'honneur, ... l'outil d'une guerre sale.

    Dans la nuit, alors que les patrouilles des morts-vivants arpentent Hautebrande, une explosion résonne sur les parois des contreforts. Rapidement, un nuage vert s'élève au nord-ouest. Sur place, les renforts du Moulin de Tarren sont stoppés dans leur avancée par des orcs traîtres à le cheffe de guerre. A quelques centaines de mètres, les derniers portes-pestes et apothicaires sont achevés par les rebelles à la Horde sous une épaisse brume artificielle.

    Les dommages de cette attaque surprise sont considérables. Une vingtaine d'apothicaires et porte-pestes dont un maître alchimiste sont morts, suivis dans la tombe par leurs défenseurs. Enfin, des dizaines de litres de chancre sont détruits par l'attaque terroriste.

    INFOS & SCREENS SUPPLÉMENTAIRES :


    Sabotage d'une installation réprouvée 325
    Les réprouvés de faction n'avaient aucune chance face à la puissante frappe coordonnée des rebelles. Leur maigre victoire aura été de contenir assez longtemps l'adversaire pour que les renforts constatent qu'il s'agissait bien d'une action de traître à la Horde.

    Sabotage d'une installation réprouvée 616
    Alors qu'un traître avait été fait prisonnier pour être interrogé, un soldat réprouvé, dans sa rage le faisait passer de vie à trépas. Le soldat Ostone fut donc traduit devant la cour martiale présidée par le commandant John Cimbre.

    Sabotage d'une installation réprouvée 410
    Certains cadavres des réprouvés furent ramenés au Moulin de Tarren. Choisis car relativement épargnés par les dégâts causée par la Peste, ils seront utilisés par les apothicaires de la cité.

      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 14:05